Prêt immobilier : apprenez à décrypter les offres des établissements bancaires

Obtenir un prêt immobilier auprès d’un organisme est une étape obligatoire pour toute personne qui souhaite acheter un bien immobilier. Des dizaines d’offres de prêts immobiliers existent, adaptées à différents profils. Voici un comparatif des prêts immobiliers les plus courants en 2010.

Prêt à taux zéro : l’apport personnel revisité

Le prêt à taux zéro est accordé aux personnes dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil. Il ne peut à lui seul financer l’achat d’un bien immobilier et nécessite donc la souscription d’un prêt immobilier appelé prêt principal. Le prêt à taux zéro peut remplacer l’apport personnel.

Prêt in fine, le prêt immobilier idéal pour l’investissement locatif

Le prêt in fine est un prêt immobilier destiné aux personnes fortement imposées, qui souhaitent effectuer un investissement locatif (par exemple en loi Scellier). En souscrivant un prêt immobilier in fine, durant toute la durée du crédit, les emprunteurs ne remboursent que les intérêts. A la date de fin du crédit, ils remboursent en une fois l’intégralité de l’emprunt.

Prêt accession sociale : un prêt immobilier pour les ménages aux revenus modestes

Tout comme le prêt à taux zéro, le prêt accession sociale est destiné aux personnes les moins favorisées, dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond fixé en fonction d’un zonage établi par l’État et selon la composition du foyer. Ce prêt immobilier permet dans certains cas d’obtenir une Aide Personnalisée au Logement (APL). Si l’emprunteur traverse une période de chômage, ce prêt immobilier lui permet de bénéficier dune réduction des mensualités.

Prêt à taux fixe pour une meilleure visibilité

Le prêt à taux fixe est de loin le prêt immobilier le plus courant. Il offre une garantie de transparence aux bénéficiaires. Les emprunteurs connaissent en effet le montant des mensualités et la durée du prêt à l’avance. Enfin, le taux reste le même durant toute la durée de l’emprunt.

Prêt à taux variable : quitte ou double

Le prêt à taux variable est une solution qui peut se révéler plus avantageuse que le prêt à taux fixe. Cependant, les emprunteurs ne connaissent pas le montant des mensualités de leur prêt immobilier qui dépendent des variations du taux indexé sur l’Euribor. En outre, voici le comparatif des prêts immobiliers à taux variable, puisqu’il en existe deux.

  • Prêt à taux « capé » : il s’agit du prêt le moins risqué puisque les variations de taux sont contenues dans une fourchette fixée à l’avance.
  • Prêts sans plafonnement : ce sont les prêts immobiliers les plus attractifs mais également les plus risqués. Aucun plafonnement n’est fixé et les taux peuvent considérablement grimper ou chuter !

Prêt relais : l’achat/revente pour financer l’achat de votre résidence principale

Le prêt relais est accordé aux propriétaires dune résidence qui souhaitent investir dans un nouveau logement. Ils peuvent ainsi acheter immédiatement le nouveau logement grâce au prêt relais accordé par la banque et disposent de deux ans pour revendre leur ancienne résidence et rembourser l’emprunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *